Le support dans la voyance

Par Julien JudePublié le 7 février 2019 dans Voyance en ligne Cartes d'oracle étalées sur une table

Tous les médiums ont un don de naissance qui leur confère des perceptions accrues sur des phénomènes dits paranormaux. Cette sensibilité hors norme dont ils font preuve leur permet de capter des énergies que d’autres ne ressentiront pas. Si certains voyants expérimentés que l’on qualifie de médiums purs se contentent d’exercer ce don naturel pour prédire l’avenir, d’autres ont choisi de se spécialiser en utilisant un support qui va les aider à réaliser leurs prédictions.

Ils peuvent passer par les tarots de Marseille, qui reprend le même principe que la cartomancie avec des cartes spécialement conçues pour la divination. Ils ont également la possibilité de s’appuyer sur l’astrologie qui se base sur l’alignement des planètes et des étoiles, la numérologie qui utilise une base de calcul pour déduire un nombre qui donnera une marche à suivre.

Ou encore les Runes, l’utilisation d’une boule de cristal, un pendule… En résumé tous les éléments issus des arts divinatoires que chaque voyant est en mesure de pratiquer.

Faisons un tour d’horizon sur tout le matériel utilisé par les voyants pour entrevoir le futur.

Le choix du support

Chaque voyant a la possibilité de choisir un objet qui lui sera d’une aide précieuse pour obtenir des révélations précises sur des événement futurs. Pour cela, il devra se sentir à l’aise et en totale adéquation avec le support de son choix. Celui-ci sera comme le prolongement de son don, et si le médium le maîtrise parfaitement il pourra réaliser des prédictions très précises et détaillés. Véritable catalyseur d’énergie et soutien au voyant, il lui sera d’une aide très utile car il lui permet d’extérioriser ses ressentis et de guider ses intuitions dans la bonne direction.

Trouver le procédé divinatoire qui lui correspond est donc un élément important à prendre en compte. Il existe plus d’une centaine de supports bien que certains soient privilégiés dans la voyance alors que d’autres ne sont quasiment plus utilisés, voir ont totalement disparu.

Les 10 supports les plus représentatifs

Le tarot de Marseille

C’est l’un des outils les plus représentatifs de la voyance actuelle. Branche de la cartomancie très prisé des médiums, le jeu de tarot comporte 78 cartes que l’on appelle « lames » ou « arcanes ». Il se divisent en 22 arcanes majeurs et 56 arcanes mineurs. Ces cartes ont toutes un symbole représenté et elles peuvent êtres combinées entre elles pour donner une prédiction. L’ordre du tirage des cartes a une réelle influence sur le résultat. Dans le cas d’une voyance en face à face, le consultant pourra lui même effectuer le tirage.

L’oracle de Belline

Composé de 53 cartes, il se rapproche par ses représentations du tarot de Marseille. Basé sur l’astrologie, la mythologie et l’Égypte antique ce jeu de carte possède un magnétisme fort. Il est très utilisé pour décrypter l’avenir amoureux.

L’oracle Gé

Autre forme d’oracle, il est constitué cette fois-ci de 61 cartes composées d’illustrations simples. On peut le maîtriser assez facilement, ce qui en fait un support divinatoire apprécié par les débutants.

La boule de cristal

Utilisée en cristallomancie, cette sphère transparente permet avant tout au voyant de se concentrer. Il verra apparaître des formes sur la boule grâce à la réflexion de la lumière sur celle-ci, et sera en mesure de les interpréter pour en tirer une prédiction.

Les runes

Les runes sont des petits galets sur lesquels sont représentées de vielles inscriptions : l’alphabet runique ou futhark. Chaque rune possède une signification qui lui est propre. En piochant trois runes, on obtient des indications sur le passé, le présent et le futur. On trouvera aussi le tirage à 5 ou 7 runes.

Le pendule

Masse suspendue à un fil, cet instrument utilisé par les radiesthésistes permet de capter les ondes magnétiques. On s’en sert pour diverses raisons : rechercher une personne ou un objet disparu, trouver de l’eau, des minéraux… On se base sur les différents mouvements qu’il effectue, poussé par des vibrations magnétiques, pour répondre à des questions.

La numérologie

Elle se fonde sur le calcul des nombres sacrés que l’on obtient en utilisant les chiffres d’une date de naissance, d’un nom ou des prénoms d’une personne. Cet méthode divinatoire nous révèle de nombreux éléments utiles sur nous même comme la personnalité, le chemin de vie que nous devons parcourir, notre rapport avec les autres….

L’astrologie

Support très connu dans le monde de la voyance, l’astrologie tire sa source de l’alignement des planètes et des astres qui nous permet d’établir une carte du ciel.
On pourra en déduire les moment clés de la vie d’une personne et mettre en relief ses forces mais aussi ses faiblesses.

Le Yi-King

D’origine asiatique, il repose sur une analyse de symbole révélateurs de l’avenir. Une des techniques du Yi-king est de lancer trois pièces de monnaie. Chaque lancé fait apparaître le coté face ou pile de chaque pièce. Le schéma ainsi obtenu sera associé à une forme de trait bien particulière que l’on pourra interpréter par la suite.

La chiromancie

Cette pratique s’appuie sur la lecture des différentes lignes qui apparaissent dans notre main. Il existe 4 lignes principales : la ligne de cœur, de vie, de tête et de chance. Selon leur profondeur, leur longueur et la façon dont elles se croisent, on peut mettre en évidence le parcours de vie de chacun.

Autres outils moins utilisés

En voyance, on trouve de nombreux autres supports plus ou moins connus et utilisés de nos jours : on peut se servir du marc de café (cafédomancie), du plomb (molybdomancie), des tâches d’encre (encromancie) et bien d’autres encore plus originaux tels que la crommyomancie, divination par les oignons ou mélomancie, pratique divinatoire basé sur les pommes.