Peut-on modifier son destin ?

Par Julien JudePublié le 8 juin 2019 dans Voyance en ligne boussole perdue dans les feuilles mortes

Un homme qui aurait connaissance de son futur grâce à une prédiction serait-il capable d’agir sur sa destinée pour changer le cours de sa vie ? Cette question, l’humanité se la pose depuis que des personnes ont accès par avance, notamment par l’intermédiaire de la divination, aux événements qui constituent leur avenir. Tel qui sait ce qui va lui arriver voudrait pouvoir agir sur son futur. Mais est-ce possible ? Un homme averti en vaut-il vraiment deux ?

Cassandre où la prédiction incomprise

Je voudrais commencer notre réflexion par un mythe — ou un morceau d’histoire entré dans la légende – particulièrement révélateur. Au temps de la guerre de Troie, une femme à la beauté incomparable fut l’objet de la convoitise du dieu Apollon, qui, pour arriver à ses fins, proposa à Cassandre, de lui accorder ses faveurs amoureuses en échange du don de voyance, que celui-ci possédait. Cette dernière accepta le marché mais ne l’honora jamais. Elle reçut le don mais se refusa en effet à Apollon, qui, pour se venger, la maudit en transformant la nature de son don : elle connaîtrait l’avenir mais ne serait jamais crue de ceux à qui elle le dévoilerait.

De fait, jamais elle ne fut entendu, et aucune de ces prophéties ne fut écoutée : impuissante, elle persistait à révéler à tous leur avenir sans que ceux-ci ne fassent quoi que ce soit pour modifier leur destin.

Est-ce à dire que ce qui est écrit ne peut être changé ? Que la destinée est une trajectoire que l’on ne peut faire dévier ?

En tant que voyant, j’ai une autre interprétation : ce que le mythe de Cassandre nous enseigne, c’est avant tout la crainte des dieux, la piété. Mais c’est aussi l’art d’annoncer les événements à ceux qui sont capables de les entendre et d’agir en conséquence. Les grecs ignoraient ces prédictions car ils restaient sourds et refusaient de se montrer sage.

C’est aussi la difficulté d’être voyant que l’on apprend ici : le plus dur n’est pas de voir, mais de savoir comment dire ce que l’on a vu. Car c’est au médium de vous donner les clés pour que vous soyez en mesure d’agir.

Le futur n’est pas écrit

Depuis ma toute première vision, depuis le jour où le futur s’est révélé à ma vue, je ne compte plus les prévisions qui se sont avérées justes et se sont réalisées. Je l’ai vu, c’est arrivé. Mais je ne compte plus également les événements que mes clients ont pu contourner, déjouer, simplement parce qu’ils avaient su écouter et se comporter en hommes avertis. Je l’ai vu, et pourtant l’avenir fut différent.

Tandis que les premiers ont subi le cours des choses, ces derniers sont parvenus à jouer un rôle au sein de leur existence, et, tout en gardant à l’esprit que le futur n’est jamais écrit, ont su jouer un rôle décisif qui a un impact certain sur le cours d’une prédiction. Pourquoi cette différence ? Parce qu’ils ont exercé leur libre arbitre. C’est cette manifestation de leur volonté qui leur a permis de s’opposer à la fatalité, ce mot dérivé du latin fatum et qui sert à désigner le destin : c’est grâce à cela qu’ils ont pu avoir une influence sur le cours des choses.

Tout en restant humbles, en sachant qu’ils ne maîtrisaient pas tout, avec fermeté et détermination, avertis des événements futurs, ils ont agi pour écrire un autre avenir que celui que je leur annonçais. Ils ont reconnu les signes et ont modifié leur destin.

Peut-on changer une prédiction ?

C’est une question qui revient sans cesse dans mon cabinet. À ceux qui me demandent si une prédiction est modifiable je réponds que ce qui est prédit n’est pas encore dit. L’action d’un seul homme peut changer le cours de l’Histoire, alors, même à votre échelle vous pourrez avoir une influence sur celui de votre existence.

Il y a cependant une condition pour que ce futur puisse être écrit différemment qu’il ne l’est dans une vision : il faut que la voyance soit de qualité suffisante, c’est-à-dire que la précision du flash et les explications relatives à celui-ci soient suffisamment bonnes pour que la personne puisse reconnaître les signes précurseurs et agir favorablement sur eux pour changer ensuite son destin.

Si nos vies étaient toutes tracées, quel serait le but de l’existence humaine, de l’univers lui-même ? D’exécuter une pièce de théâtre dont chaque scène, chaque réplique aurait été écrite à l’avance ? Je ne le crois pas. D’ailleurs, mon expérience personnelle suffit à me permettre de rejeter l’idée d’une fatalité. Il y a longtemps que j’aurai cessé de prédire quoi que ce soit si j’avais découvert que les connaissances que je possède n’ont aucune incidence sur le déroulement de la vie des personnes avec qui je suis en relation.

Ce serait un poids bien trop lourd à porter. Mon métier, c’est précisément d’aider des personnes à réussir à changer une prédiction, car je suis convaincu que l’on peut y parvenir.